Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 20:29

J’ai entendu dire que ce monde

N’est pas ce qu’il était auparavant

Que les enfants n'auraient point d’azur

Que la terre n’irait pas loin

Et d’ombre à d’eau

Le silence est un acronyme

De regard jumelé de mauvaises expressions



Depuis des siècles

Les hommes ont toujours migré sur le temps

De la Guinée au nouveau-monde

Du Zimbabwe à l’Alaska

Nous avions sculpté des vagues

Pour les musées des villes modernes



Le mal et le bien existent par nos mots

Qu’en est-il de la vérité

Est-elle devenue une entité

D’intérêt porté disparu



Le rouge et le noir

Saignent

Le noir et le noir

Sont éloignés

Par complexes de ressemblance

Et par évidence d’un vivre forcé

Nous avons mal

De toutes les couleurs



N’était-ce pas ce tronc d’âme

Pour dompter les champs

Pour manger la chaîne

Pour amortir les fouets

Que seraient les grandes architectures

Des destinations touristiques?



N’était-ce pas leurs sueurs

Pour rouiller leurs os

Leurs danses

Dans les siestes de l'autre

Leurs chaires au bon repas

Que seraient les grandes avenues d'aujourd'hui?



Ils étaient sans dimanche

Sans jour de fête

Sans congé maternel

Ils étaient nus dans le froid

Brûler par le soleil



Ils étaient des mangeurs de grêle

Des dompteurs d'acier

Et des faiseurs de liberté

Leurs veines ont cousu

Les chemins de fer

Leurs cris ont fait

La bonne musique

Et leurs pas ne chaussent pas

Les traversés historiques

 

Anderson Dovilas







Partager cet article

Repost 0
Published by Anderson Dovilas - dans Poesie
commenter cet article

commentaires

Lesly 04/11/2012 00:18

Hello Anderson,

Great work! Its very important that as a community, we start to acknowlege such talent and promote them. I have seen countless of talented young Haitians like you spin their wheels endlessly and it
is time for us to start taking ownership and do whatever necessary to help you and others share those jewels with the world.

Keep up the good work!

Présentation

  • : Anderson Dovilas
  • Anderson Dovilas
  • : Des âmes nues sur le soleil Mon cœur bat froid Dans un stylo Et pour hachurer la mélodie Des miracles épuisés J'écris des vers contre nature
  • Contact

Profil

  • Anderson Dovilas
  • Anderson Dovilas was born in Port-au-Prince, Haiti, July 02, 1985. This young author has published in France, In the US, and in Canada. He has attended the State University of Haiti where he studied Linguistic and a minor in Ethnology.
  • Anderson Dovilas was born in Port-au-Prince, Haiti, July 02, 1985. This young author has published in France, In the US, and in Canada. He has attended the State University of Haiti where he studied Linguistic and a minor in Ethnology.

Recherche

Archives

Catégories